Accueil
 
Flash
 
ARVIDA
 
CHICOUTIMI
 
JONQUIÈRE
 
LA BAIE
 
L'ANSE ST-JEAN
 
LAROUCHE
 
PETIT SAGUENAY
 
SHIPSHAW
 
ST-JEAN-VIANNEY
 
AUTRES VILLAGES
 
ALBUMS PHOTOS D'ÉPOQUE
 
CONTACT
 
MULTIMEDIA
CHICOUTIMI


 

CHICOUTIMI.

 

CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC


 

 

Nous apercevons la Côte du Parasol, en 1914.

Motel Le Parasol.

Dragage sur le Saguenay, en 1932.

Le Storm King de passage à Chicoutimi.

Construction du Port de Chicoutime en 1932.

L'Ancien quai de Chicoutimi en 1892, à l'arivée d'un navire..


Le Saguenay à Chicoutimi en 1928.

Port de Chicoutimi en 1958, vue du Saguenay.

Vers 1910, le port était passablement achalandé.

Chicoutimi, zone portuaire

Chicoutimi en 1900.

4

Troixième chapelle de Chicoutimi au poste de traite (1893).

La Cathédrale et le Bon-Pasteur, 1930.

Vers Rivière du Moulin.



Chicoutimi  Juillet 1914. (Um homme à l'aise monétairement.)

Pont price en 1933

PS:7 novembre, pas de neige.

Secteur du Bassin, Chicoutimi 1920

Avenue Labrecque Chicoutimi, en 1895.

Autre photos par ici.

Édifice gouvernemental, Chicoutimi.

Ancien Bureau de poste, rue Racine, face à l'évecher.

Rue Racine vers 1930.

Chicoutimi vers 1920.

Hotel Champlain, Rue Labrecque, Chicoutimi.

Cathédrale de Chicoutimi en 1915.

On voit l'ancien bureau de poste en face.

Cathédrale et Bon Pasteur à Chicoutimi, vers 1930.

Cathédrale avec le presbitère.

Station de pompiers de Chicoutimi en 1925


Cinéma Cartier et le restaurant Mocambo.

On y présentait: La Baie du désir.

Monastere des Augustine, on y voit la première partie de l'Hopital.

 

Le Saguenay à Chicoutimi.

 

Chicoutimi en 1953 (Photo provenant du site planet généalogie

 http://genealogie.planete.qc.ca/ )

=========================================================

Val-Jalbert ne fait pas parti du Saguenay comme tel ,

 mais comme tout a commencer à Chicoutimi, voici quelques photos.

Le moulin de val-Jalbert au début du siècle dernier.

Vilage de Val-Jalbert, avec l'église en arrière plant.

Village de Val-Jalberet.

Avis de fermeture de l'usine de Val-Jalbert daté du 5 août 1927.

 La fermeture à eu lieu le 13 août à minuit.

Intérieure de l'église de Val-Jalbert.

Église et presbitère de Val-Jalbert

Article paru dans "Le soleil au Saguenau" du mardi 11 décembre 1956

Article paru dans "Le soleil au Saguenay" du mardi le 11 décembre 1956.

Chicoutimi en 1910

Chicoutimi en 1953

Annonce parue dans le progrès du Saguenay en 1956

Photo tirée du Réveil du Saguenay du 17-11-2011.

Photo tirée du Réveil du Saguenay du 17-11-2011.

Photo tirée du Réveil du Saguenay du 17-11-2011.

Photo tirée du Réveil du Saguenay du 17-11-2011.

Garage Coté-Boivin, Rue racine, démoli le 21 mars 2012.

 Photo=Pierre Boivin

Premier poste de radio CBJ, Chicoutimi.

Historique de CRCS qui deviendra CBJ: Par Pierre Boivin (FaceBook).

 La première station à diffuser sur les ondes saguenéennes a vu le jour

le 20 septembre 1933 sous l'indicatif CRCS

 (Canadian Radiobroadcasting Commission Saguenay)

 une propriété de Canadian Marconi avec monsieur

Vilmond Fortin comme gérant.

Le studio, situé au 4 de la rue Lamarche (rue de la Colline aujourd'hui)

 a une surface de 80 pieds carrés. L'inventaire se résume à ceci :

 Tentures de velours, un microphone à carbone et une pile de 200 disques.

Côté technique, un émetteur Marconi de type 104 de 100 watts opérant

à la fréquence de 1500 kilocycles et une antenne en " L " inverti.

Le temps d'antenne alloué est de 6 heures par jour entre 18 heures et minuit.

Le 1 mai 1939, Radio-Canada achète CRCS

et le poste prend les lettres d'appel de CBJ.

Monsieur Vilmond Fortin continue d'en assumer la gérance. Le 7 février 1942,

 la puissance de la station qui est de 100 watts est augmentée à 250 watts et

à 1,000 watts au mois d'août de la même année.

Le 11 avril 1943, un incendie fait rage et CBJ déménage ses studios

au 286 Racine Est de Chicoutimi dans l'édifice Lessard où loge le commerce

Le Coin des Petits.

Le 28 avril 1948, CBJ déménage dans ses nouveaux studios

situés au 121 Racine Est,

 où loge aujourd'hui la station CKRS.

Le 26 août 1948, la puissance de CBJ est augmentée à 10,000 watts.

L'administration comprend, outre Vilmond Fortin, Roland Dallaire,

 commis en chef,

Françoise Dufour, sténographe et Jacques Lambert, commis.

 On y retrouve également à la production d'émissions Laval Raymond et

Lionel Morin.

Les annonceurs se nomment Louis-Hébert Desjardins ainsi que

Robert Quenneville

qui fait ses débuts. James-E. Roberts assume la responsabilité

technique de la station.

A l'automne 1964, Léo Rémillard dirige la station et est remplacé en

décembre 1966 par Jacques Lambert.

Le 9 septembre 1974, la division FM fait son entrée en ondes.

En mai 1975, CBJ retire ses messages publicitaires de ses ondes.

Le 6 septembre 1977, CBJ déménage dans ses nouveaux locaux

ultra-modernes au 500 de la rue des Saguenéens

 dans la Maison de Radio-Canada.

 Le 1 mars 1979, la puissance est augmentée à 50,000 watts.

Le 27 février 1984, Pierre Tougas devient le nouveau directeur de la station.

 Il sera remplacé en 1991 par Rémi Villeneuve. Le 30 janvier 1995,

 c'est Claude Rochette qui dirige la station et son remplaçant entre e

n poste le 4 novembre 1996 : Jean Hébert. Sources :Photo :

Journal le Quotidien, septembre 1983 (source initiale de CBJ),

 Saguenayensia, janvier-mars 1998 par Alain Canuel.

CBJ après 1943

Chicoutimi, côte Racine, secteur Gagnon et Frères.

Rue Racine, Chicoutimi, au pied de la côte.

Rue Racine en haut de la côte.

Rue Racine 1910

William Price. - 1 photographie: albumine; 6,3 X 4,9 cm (ovale).

 Photographie de Sir William Evan Price (1827-1880), homme d'affaires. Député du

Parti conservateur de Chicoutimi-Saguenay à la Chambre des communes

entre 1872 et 1874 et à l'Assemblée législative entre 1875 et 1880.

 Président de la compagnie Price Brothers.

 

Corbillard à chevaux, propriété de la Maison funéraire Blackburn,

Chicoutimi, juin 1928.

Le couvent des Soeurs Antoniennes, près du séminaire.

Il a été conçu par l'architecte René-P. Lemay et construit en 1913-1914,

 à proximité immédiate du séminaire,

 suite à l'incendie du premier couvent en 1912.

 Après le départ des dernières Antoniennes, en1967,

le bâtiment sert aux activités d'organismes socio-culturels de Chicoutimi.

L'ensemble du bâtiment est reconnu monument historique

depuis septembre 1978.

 Photo : Novembre 1927

(Source : Centre d'archives du Saguenay-Lac-Saint-Jean )

Cinéma Cartier et restaurant Mocambo. 

Quelques magasins de la rue Racine.

Rue Racine des années 1920.

Premier Hotel de ville de ville de Chicoutimi en 1910. Bâti en ??

Monastère des Augustine.

On voit la première partie de l'Hopital à gauche du clocher de la chapelle.

La locomotive no 1 de la compagnie de Pulpe de Chicoutimi.

 Cette locomotive pouvait tirer seulement un wagon de pulpe à partir de la

 station du bassin vers le quai du bassin, rue Montcalm

où elle effectuait toujours le même trajet. Photo : vers 1905

 (Centre d'archives du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Voici l'inscription sous la photo. O Canada, glorious and free !

we stand on guard thee ! …..

Lustily sing the girls of Ste-Anne`s Parish

at the conclusion of their centennial exercises.

 Here in the Saguenay the Dominion’s anthem O Canada is rendered in French.

 Photo de National Géographic,

(Fournie par Marcel Tessier)

La plus vieille photo de Chicoutimi, date de 1858. 74 habitants,

 sur un chemin unique qui s'appel aujourd'hui la rue Racine.

Voyez la première église à droite.

La première église de Chicoutimi, bâtie en 1849 et démolie en 1878,

elle est la mère de la cathédrale. (Photo de 1858)

Pulperie de Chicoutimi entre 1900 et 1912.

Première-Cathédrale vers 1910.

Intérieur de la première Cathédrale vers 1910

Château Chicoutimi, vers 1910

Le Storm King, en face du port de Chicoutimi, vers 1910.

Cathédrale de Chicoutimi, avant le grand feu. 

Hotel Martin à Chicoutimi en 1890.

La ferme de E.Gobeil Chicoutimi en 1906.

Monument "Le père du royaume"à Chicoutimi vers 1890. 

Côté-Boivin et Cie, Chicoutimi.

Hotel Chicoutimi en 1912.

On attend les touriste en 1928

Vue probable de la Côte-Réserve.

Compagnie de Pulpe de Chicoutimi.

Compagnie de pulpe en 1912.

Scierie Price en 1870.

 

Intérieur Magasin L.H.Carrier.

Intérieur Magasin L.H. Carrier.

Rue Racine 1910.

Chicoutime vers 1920, vouss reconnaiterez l'endroit.

Ferronnerie Anger, Chicoutimi, 1938.

Banque Molson devenue Banque de Montréal Rue Racine, Chicoutimi .

La Banque de Monréal est à droite 

Banque Molson devenue Banque de Montréal Rue Racine, Chicoutimi.

Intérieur, Banque Molson, devenue Banque de Montréal, Rue Racine, Cicoutimi.

Bateau le "SAGUENAY" de la Canada-Steamship-Lines en 1928, à Chicoutimi.

Magasin Carrier, Rue Racine.

Magasin Lessard et Frère, en 1935, Chicoutimi.

Magasin Pierre Abraham en 1927

Magasin Pierre Abraham. en 1942.

Sur la rue Racine en 1920 (Un peu moins de trafique qu'aujourd'hui)

Arèna de Chicoutimi en 1943

Théâtre Capitol en 1943, à même l'Arèna. Quelle beauté.

Place du Royaume en 1976

Magasin Woolco, Place du Royaume en 1976

Exécutif de la JOC de Chicoutimi dans les années 40.

 En reconnaissez-vous ?

Communion sonnelle Chicoutime 1948. Vous reconnaissez-vous ?

Séminaire de Chicoutimi.

Étudiants du Séminaire en 1935.

Les Métropolitains de Chicoutimi.

Les Métropolitains de Chicoutimi.

Restauran Vio, Boulvd du Royaume coin Talbot.

Propriétaire, un M. Viau.

Route du Parc des Laurentides en 1920.

 

Le progrès du Saguenay, 18 août 1887. (L'actuel Progrès Dimanche)

Église Ste-Anne, Chicoutimi-Nord.

Hotel Rond-Point, Blvd. Talbot, Chicoutimi.

 

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

© 2018